Un chou est un CHOU

Aujourd’hui le Coffee Shop, pâtisserie CHOU a ouvert ses portes à Genève. Situé dans le chaleureux quartier des Eaux-Vives, plus précisément au numéro 79 de la rue des Eaux-Vives, c’est ici que vous aurez le plaisir de déguster les choux aux saveurs franches, parfumées et délicates de Nathaniel et Mathias.

Je suis allée à la rencontre de ces deux passionnés du Chou et du café.

D’abord, qui sont-ils ?

Ils sont deux et se sont rencontrés lors d’un repas chez des amis en commun. Ils partaient tous les deux dans deux directions opposées, avec des projets professionnels qui n’avaient pas abouti et qui, finalement, ont abouti sur autre « chou », heu pardon, autre chose !

Il y a d’un côté Nathaniel, parisien marié à une suissesse, qui a décidé, il y deux ans, de quitter son univers professionnel et la ville de Paris pour tout changer ! Ce photographe voit germer dans son esprit l’envie de faire une formation dans le domaine de la pâtisserie. Et si d’un premier abord, on pourrait croire que cela se fait aussi vite que cela se pense ou se dit, il en va tout autrement. Et oui, car Nathaniel a décidé de se former pour maitriser de manière aussi professionnelle que possible la nouvelle orientation qui se profilait à lui. De plus, il est passionné quand il en parle. Et cette même passion le pousse à choisir des saveurs, des parfums et des produits de qualité et atypiques. Puis il me parle d’une exclusivité à Genève, un chou unique au cacao 100% Favarger.

Il intègre donc l’école de la pâtisserie Ferrandi  où il fait sa formation de pâtissier.

Oui, mais de la pâtisserie il y en a partout, sous toutes les formes. Alors que Nathaniel veut faire des CHOUX !! Alors, son diplôme en poche, il le sait déjà, il veut faire une boutique qui ne fera que des CHOUX. Puis, il le sait aussi, il ne veut pas faire un produit de « labo », il a envie d’être proche du client et de ses envies et attentes car pour lui, la proximité est très importante. Il se lance donc dans une production artisanale. Il cherche l’endroit, mais ne trouve pas. C’est là que Mathias entre en scène, tout  droit sorti de Boréal, Birdie (Genève), Café Paradiso, de l’univers de ces cafés à la traçabilité parfaite et respectueuse, de l’élaboration à la tasse.

Mathias, on l’aura un peu compris, son truc à lui, c’est le café. Il parle du café torréfactionné comme d’une rock star. Il est fan, ses pupilles se dilatent quand il me raconte la provenance et la qualité du café qu’il veut pour son Coffee Shop. Il veut prendre le temps de montrer à ses clients qu’il faut prendre le temps pour faire un bon café et le déguster. Après une série de voyage en Europe, il cherche un torréfacteur et reçoit la recommandation lors de son voyage à Copenhague du café zurichois Stoll. Le café torrefactionné c’est, pour lui, une méthode douce. Sorte de café en mode « slow life », son souhait est celui de s’axer sur l’arôme, le vrai !

Mathias me parle d’un tea-time à toute heure. Et surtout de thé, servi deux fois pour le même prix ! Et oui parce que quand on est fan de thé, voire même de tea-time, rien de pire que de recevoir une petite théière à moitié remplie ! Chez CHOU, on veut être généreux et ça c’est plutôt une bonne nouvelle pour les amants du thé !

Mathias me montre ses thés indiens, il me dit : « sens » !… il en est fier.

(le papier peint de CHOU)

Les questions BàM !

Le chou est-il le nouveau macaron ?

Non, en fait c’est totalement différent. Un chou aura ce côté éphémère que le macaron n’a pas. Un macaron peut se conserver au frais plusieurs jours, pas le chou qui doit être réservé au frais lui aussi mais consommé plus rapidement vu sa caractéristique de composition, à savoir, la crème fraîche.

Ce sont juste des amis interposés.

Aurez-vous un service de livraison ?

Nous souhaitons offrir des choux comme on offrirait un cadeau. C’est un présent néanmoins délicat, donc pour le moment, il n’est pas dans nos plans de livrer. A moins de le faire nous-mêmes pour que nos créations arrivent saines et sauves sur leur lieu de destination finale.

Et un service de catering ?

Nous disposons déjà de ce service pour des événements qui ont d’ores et déjà eu lieu. Nous allons donc continuer.

Qui seront les chouchous des CHOUX ?

Nous avons 6 ou 7 parfums. Mais les favoris sont fève tonka (« Tiens, Patricia, sens ! » Et là, ils me présentent le produit que je sens et mes pupilles s’ouvrent de bonheur !), caramel beurre-salé et citron. Le citron qui a d’ailleurs sont petit secret pour être aussi bon et, croyez-moi, j’ai testé, c’est juste du citron Bio.

Y aura-t-il du salé ?

Oui ! Nous sommes partis sur une base de pâte à choux, en forme d’éclair farcis de salé. Tomates fraîches, crèmes légères et surprenantes, comme l’association poireau en ganache et câpres. Et surtout toujours de la bonne qualité pour éviter l’effet masse et mie qui prédomine trop souvent ! Nous voulons éviter de « gaver » le client mais laisser toute la place aux produits et leurs saveurs.

A propos de la déco ?

Nous souhaitons éviter de tomber dans une image au détriment d’une autre. Comme un lieu hypster plutôt que Boho ou trop guindé. Nous souhaitons que le client se sente à l’aise quelle que soit sa sensibilité ou son look. Nous souhaitons éviter les ambiances sectaires. Par contre, un service impeccable restera toujours notre mot d’ordre ! Pour ce qui est de la déco, il fallait donc un lieu neutre où chaque client puisse se sentir à l’aise. Nous avons choisi des notes brutes et minérales et avons chiné notre mobilier,  comme ces chaises Thonet et nos objets de décoration. L’inspiration est danoise, nordique mais axée sur des lieux emblématiques de Genève qui résistent au temps et aux modes.

Quand à moi, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter du plaisir, et je sais que vous en aurez, à découvrir ce lieu où « le temps suspend son vol » !

Merci à Nathaniel et Mathias de m’avoir consacré du temps à quelques jours de l’ouverture et dans le rush. Et surtout de m’avoir fait part de leur passion et… de leur excellent capuccino. A très vite mes petits Choux !

♥♥♥

(Visited 395 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*