Carreaux de Vichy

Et bien nous voilà lancés à plein régime vers le printemps. Les collections sont aussi explicites que les oiseaux qui gazouillent de plus en plus fort et la nature qui se réveille tout doucement mais sûrement. Il y a ce petit quelque chose dans l’air que j’adore ! Le renouveau, le recommencement, l’éveil du corps et de l’esprit mais aussi des sensations qui se décuplent à l’approche des beaux jours. Ils arrivent, et avec eux les tendances qui ont fleuri aux abords des fashion week.

Aujourd’hui, une tendance printemps-été qui n’est déjà plus un secret pour personne mais que vous allez adorer détourner.

Les carreaux de Vichy

Dans cet article aujourd’hui, deux petites touches subtiles pour ne pas tomber dans le look Brigitte Bardot des années 60, que personnellement je trouvais très féminin et superbe, mais nous sommes en 2017 et les rééditions de styles se veulent modernisées et détournées.

Le top

Sur cette photo, j’ai adapté un petit top d’été, avec un T-shirt à inscriptions, une jupe en vinyle, des collants opaques et des bottines.

Toute sympa cette tendance bien printanière n’est-ce pas !? Voici quelques idées de bloggeuses et autres fashionistas pour vous… et Messieurs n’oubliez pas que la chemise en Vichy se porte aussi !

C’est frais et féminin et ce côté désinvolte et champêtre se détourne parfaitement bien en tenue plus recherchée. De la tenue de soirée, à la streetstyle bien décontractée, et les carreaux noirs ont ce petit truc en plus bien graphique qui structure rapidement vos tenues. Donc, plus de doute, ce n’est pas une tendance à venir pour rien !

La jupette

Sur ce tableau, j’ai opté pour une jupette en vichy et un t-shirt qui décale le côté sage de cet imprimé de coton qui a toujours eu une connotation « Yéyé », pour jeunes-filles à papa bien sages des années 60 !

Rien de tel qu’un rappel de groupe bien « hard » et des collants en résille, une bombers et surtout des chaussures à talons bas et épais ou mieux encore des tennis. (moi, j’ai passé l’âge, je laisse cette tendance à mes acolytes bloggeuses de la vingtaine 😉 ! )

Le pouvoir du « Monsieur et Madame tout le monde« 

Ce qui me plaît de plus en plus dans la streetwear, la fashionstreet, le dailyoutfit ou en français s’il vous plaît : les tenues de la rue, c’est l’imagination qui en découle. En fait, depuis quelques années, les gens de la rue, les « Monsieur et Madame » tout le monde comme vous et moi, sommes devenus les faiseurs de tendances et ça c’est bon !

Vous savez pourquoi ? Parce que pour une fois, c’est le peuple qui décide de ce qui se portera, c’est lui qui affirme ses envies et les impose sur les podiums. Les créateurs s’inspirent de plus en plus des bloggeuses ou personnes qui assument un style bien à elles dans la rue.

Et c’est une très bonne nouvelle ! Premièrement parce que nous ne sommes pas toutes et tous des mannequins en puissance. Nous avons nos défauts, nos qualités physiques, mais je dirais surtout que nous avons enfin notre personnalité, notre charisme qui écrase en quelque sorte les mannequins vus depuis des années prendre le devant de la scène et nous imposer leurs tailles et dictats physiques.

Enfin les femmes de toute corpulences se sont démarquées. Elles ont refusé de devenir ce que nous voulions qu’elles soient et c’est ce qui me plaît dans la tendance de rue. Cette révolution est en marche, bien implantée et ne risque pas d’être détrônée.

Donc, Mesdames et Messieurs, à vous de jouer ! Ne cessez pas d’inventer et de créer votre propre style au quotidien, pour faire de la rue un endroit varié et amusant. Car comme chantait Georges Bressens « Les braves gens n’aiment pas que l’on suive une autre route qu’eux« !

Je vous retrouve très vite pour une nouvelle tendance à venir ce printemps !

Je vous souhaite une très belle semaine et une bonne fin de dimanche ♥

 

Un commentaire

  1. Améliah

    En temps normal, je déteste les carreaux de Vichy, mais je dois avouer que ta façon de détourner ce style me plait bien. C’est la blouse à volants qui m’a fait changer d’avis…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*