Vite une recette ! Les potes débarquent …

Bonjour à tous, j’espère que vous avez fait une entrée dans l’hiver comme il se doit. Que votre quota de vitamine D s’est vu remonté après vos vacances au soleil ! Que vos bonnes résolutions ne sont pas encore devenues de lointains souvenirs, que vous avez décidé, comme moi, de vous simplifier la vie en 2017, de moins réfléchir mais de plus sentir, aimer, écouter, vivre, donner son avis, écouter et respirer ! Que vous avez peut-être aussi décidé de baisser la barre des exigences mais que vous avez opté pour vous tenir à ce que vous vous être promis…

Une de mes bonnes résolutions, par exemple, est d’inviter plus de potes à la maison, pour une bouffe sans prise de tête, mais aussi de préparer ce moment en cuisinant pour eux.

C’est comme un rituel. D’abord, j’étale toutes mes recettes, mes coupures de magazines, mes gribouillis, mes bouquins de Cyril Lignac, par terre, dans la cuisine. Comme quand j’étais petite fille,  que je me mettais en tailleur devant mon livre de contes favori, je parcours mes recettes. Je pense à mes invités, ce qu’ils aiment, leurs allergies, les voyages qu’ils ont aimé, leurs origines. Par exemple, si untel a adoré la Thaïlande, je lui rapporterai quelques saveurs dans son assiette… Je prends le temps pour eux, comme lorsqu’on doit faire un cadeau à quelqu’un que l’on aime. On s’intéresse à ce qui lui plaît.

Puis, lorsque j’ai choisi, je pars faire les courses et le jour de cuisiner, la musique raisonne dans la maison. Je me réjouis de les accueillir le soir venu, je sautille, je chante… c’est un moment joyeux !

Mais parfois, cela ne se passe pas du tout comme ça… 

L’autre jour, des amis descendus de la montagne où ils sont allés une semaine pour les vacances de Noël sont passés par devant chez moi pour faire un « coucou« . Je sors, je leur demande comment étaient leurs vacances. Ils ont l’air heureux et la mine ensoleillée et réjouie. Je me dis que c’est cool de voir que les vacances leur ont apporté la détente nécessaire et le lâcher prise pour affronter la nouvelle année.

Je suis heureuse pour eux… Impossible de les laisser repartir comme ça, dans le tumulte de la reprise qui guette. Je sais que nous ne nous reverrons pas si ce n’est pas maintenant, ce soir. Le temps passe trop vite et nous nous éloignons à cause d’elle… La reprise, jalouse de nous voir nous être détournés de son emprise. Jalouse que le temps des vacances, nous n’ayons pas pensé aux dossiers du bureau, aux horaires serrés, aux week-end de fatigue où le courage de voir nos proche nous manque… La reprise attendra encore un peu. Ce soir, mes amis seront détendus et se ficheront de se lever tôt pour retomber dans ses filets.

Tous ça, c’est très poétique et humainement mignon mais… je fais quoi parce que, dans mon enthousiasme, je leur ai lancé un joyeux : « Ok, vous n’avez rien dans votre frigo, venez a casa ce soir…! » Parce que, comme disent tous mes compatriotes espagnols… « mi casa es tu casa » ! Oléééé… Ils repartent et là, devant mon portail, je réalise que nous serons sept et que dans mon frigo se baladent un kale pourri, une tomate en état avancé de décomposition et du lait d’amande…

Action-réaction, j’ai besoin de Jamie !

Qui est Jamie ?

Mon Chef anglais favori…

Qu’il est bien ce Jamie Oliver. Il est cool, facile, sympa et cuisine à la roots comme nous… Il n’étale pas sa super technique de Chef alors qu’il nous met facile la misère ! Il est … anglais ! (Et j’adore les anglais !)

Et ce peps ! Qu’il cuisine dans un coin de la cambrousse anglaise sur un bord de table ou sur les fesses d’une vache, il concocte des plats qui seront un succès garanti. En plus, il vous fait visiter tous les pays, toutes les cultures, Jamie est un citoyen du monde qui aime la diversité des cultures et ça se sent dans sa cuisine.

Jamie, le « boy next door » qui va nous aider à faire vite, pas cher et bon pour notre tablée de potes tombés de la montagne !

Jamie, le pote qui a prévu cette recette qui fera dire à vos invités, en rentrant dans la voiture : « Tu vois, elle aurait pu faire une raclette ou une fondue… elle nous a fait plaisir parce qu’elle nous aime »… Bon, je rêve un peu là !

Jamie donnes-moi ta recette de :

L’agneau et riz à la mode perse

You need pour 6 à 8 personnes :

  • 1 oignon, émincé
  • 2 grosses noix de beurre
  • 750 grammes de collier d’agneau coupé en morceaux de 3 cm ( si vous n’arrivez pas à obtenir cette pièce de viande, le gigot fera très bien l’affaire)
  • 1 bonne pincée de safran (je recommande du safran iranien)
  • 2 c.à c. de cardamome, pilée et égrainée (jetez les cosses)
  • 1 bâtonnet de cannelle
  • 2 c.à c. de cumin (en graines, le goût sera plus intense)
  • 3 tomates, pelées et coupées en petits morceaux
  • 2 litres de bouillon de légumes très chaud
  • 2 grosses pommes de terre à chair ferme coupées en fines rondelles
  • 500 gr. de riz basmati
  • grenade et persil, pour le service

1

Faites revenir l’oignon dans une noix de beurre et faites-y dorer l’agneau. Salez, poivrez, ajoutez les épices. Recouvrez la viande de bouillon. Laissez mijoter à feu doux, à couvert, pendant une heure environ. Ajoutez un peu de bouillon, si nécessaire.

2

Faites fondre le reste de beurre dans une casserole large. Faites-y revenir les pommes de terre en une couche à feu moyen jusqu’à ce qu’elles croustillent légèrement. Ajoutez les 2/3 du riz, puis le ragoût d’agneau et le reste du riz. Salez, poivrez. Recouvrez de 2 cm avec le bouillon. Couvrez, portez à ébullition et laissez frémir 15 minutes. Prolongez la cuisson de 5 à 10 minutes à découvert, pour que le dessus soit croustillant. Servez la préparation dans un plat de service et garnissez-la de grenade et persil haché.

Le plus de la recette : on jette le plat au milieu de la table avec les cuillères, les amis se servent et on parle, on rit, on boit et plus besoin de se balader de la cuisine à la table, on profite du moment présent !

This guy is a Boss !

Et ce petit côté british sorti d’un groupe pop…sooo sexy or not ?

Voilà mes amis, il ne vous reste plus qu’à envoyer un whatsapp à ces amis qui vous manquent et que vous devez voir depuis trop longtemps !

A très vite ♥

See you ♥

(Visited 24 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*