Mon délire de princesse de Paris à Genève

Ce petit article, est dédié à la petite fille qui vit en nous… celle qui s’ennuie des codes actuels. Peur du regard des autres, peur d’avoir l’air excentrique et de rêver et blablabla…c’est pô drôle ! Elle s’ennuie cette fifille. J’ai eu envie, le temps d’un week-end dans la capitale de la mode, je dirais même plus, de la Haute couture, de faire ma princesse et vous savez quoi ? Ca fait un bien fou… découverte ! (comme disait notre ami Nicolas Hulot).

Sequins, paillettes, tulle, dentelles et guipures transparentes, lamés, velours et dentelles… on a de quoi s’éclater, car toutes ces matières sont revenues en force grâce au travail des créateurs. Merci Madame Isabel Marant. Enfin le gris de l’hiver est réveillé par des jupes métalliques, des manteaux à paillettes, sequins ondulant dans la grisaille, se moquant de la rudesse de l’hiver. Saturday Night fever dans rue, notre hiver n’aura plus la même monotonie et appellera plus vite encore le printemps.

On retrouve dans les collections des créateurs printemps-été prochain une tendance très marquée pour la transparence et la fluidité des textiles. Certaines maison de couture vont dans le vif du sujet avec des robes totalement transparentes, ajourées de dentelle et comportant n’ayant pour seul « cache« , une culotte gaine. Pour Valentino qui s’inspire du Jardin des délices, le romantisme s’ancre dans le quotidien avec des robes diaphanes qui ne sont plus réservées au soir.

Défilé Valentino printemps-été 2017

J’ai adoré mélanger ces textures, les porter en plein jour et dans la rue. Elles attirent la sympathie des passants qui se plaisent à regarder les paillettes scintiller en plein soleil d’hiver. Ces tenues, cassent la monotonie du gris et apportent un autre regard sur la tenue hivernale qui n’a pas à avoir le monopole du look montagnard en ville, que personnellement je  n’aime pas, mais alors pas du tout, sauf mixé avec des pièces plus classiques ! Et si nous laissions nos bonnets à pompon et doudounes surdimensionnées pour les cimes…(qui sera bientôt un sujet de BàM, tendance montagne), mais à la montagne 😉  !

La paillette

Tout comme le tulle, la paillette aura sa place dans nos dressings cet été. On la portera en jupe fluide, accessible avec un t-shirt ou un pull à logo ou inscriptions.

Ici pour Vanessa Seward, collection printemps / été 2017

Pantalon chez Courrèges

????????????????????????????????????

????????????????????????????????????????????????????????????????????????

et pour le soir…

????????????????????????????????????????????????????????????????????????

Je m’ennuyais un peu là !

genève

Défilé Chanel printemps-été 2017.

La photo qui résume tout !

Le tulle 

Sarah Jessica Parker appelant son bus en plein centre de Manhattan, en tutu rose à tulle et body de danseuse mini bretelles… Mythique, sexy, décalé, personnel, unique ! C’est l’image que j’ai du tulle.

Nous avons, Mesdames et Mesdemoiselles, la chance de pouvoir jouer de nos falbalas et devenir princesse d’un jour. Replonger dans nos rêves de petites filles faisant tournoyer nos jupes… allons-y ! Tout est permis.

Moi, je me suis éclatée à devenir Carrie Bradshow le temps d’un week-end à Paris. A part les gambettes bien au frais, les tenues étaient accessibles, je vous les conseille pour sortir le soir et changer un peu du jean etc… Princesse attitude quoi !

????????????????????????????????????????????????????????????????????????

????????????????????????????????????

Dans la rue…

Je joue la légèreté, pourtant cette matière s’affirmera dans les mois à venir. On a pu trouver chez Dior un esprit de féminité gracile avec ses robes et jupes en tulle brodées de tarots poétiques.

Sur ces photos je porte : des pull H&M Genève, les Louboutin modèle Pigalle, boutique Genève, un sac à dos Rebecca Minkoff, le T-shirt « Rolling Stones« , Zara Genève, des escarpins Valentino et une pochette Liberty London, les jupes en tulle sont de Tally, un body lingerie H&M aussi

A tout bientôt les princesses et surtout continuez de rêver  ♥♥

La dentelle 

Même constat, les défilés l’ont mise à l’honneur.

Mais celui qui aura marqué nos esprit est évidemment le défilé Chanel métiers d’Arts où cet élément était omniprésent.

????????????????????????????????????

Sur cette photo, je porte des plateformes Stella Mc Cartney et une robe Zara. Des colliers rosaires d’Ibiza, les lunettes sont des Ray-Ban.

Le velours 

Et enfin la matière qui se fait voir cet hiver est sans doute le velours. Déclinée comme en déco, elle se retrouve en manteau, veste, pantalons, robes, jupes et même chaussures.

  

A vous de choisir dans quelle palette piocher mes belles !

(Visited 126 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*